600 années-lumière

Le voyage simple course durerait 6480 ans à une vitesse de 100 000 000 (cent millions) de kilomètres à l’heure… ou encore 2 563 372 années (plus de deux millions et demi d’années, soit tout le temps d’évolution des hominidés jusqu’à nous) à la vitesse de la sonde Hélios, la plus rapide réalisée à ce jour. Le grand idéal de l’ère spatiale, bercé de l’illusion que nous pourrions déménager sur une nouvelle planète une fois la nôtre hors service, n’est qu’un fantasme… Avec l’inconvénient majeur qu’il permet aux pollueurs de prolonger la pollution jusqu’à un point de non retour.